Retour mâts & gréementsRetour menu accueil

La mature des grands voiliers

Avant tout, deux définitions :

La mâture : ce sont tous les éléments en bois permettant la tenue et l'orientation des voiles.

Le gréement : il s'agit de tous les cordages de maintien des ces éléments bois et de leurs orientations.

La dénomination des mâts, vergues et flèches est primordiale pour bien réaliser une maquette et comprendre les notices d'assemblage des différentes pièces d'une mature. Savoir aussi que les dénominations sont précises suivant l'époque évite des maladresses au maquettisme.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Noms de mâts, vergues et flèches d'avant 1830
Noms de mâts, vergues et flèches d'après 1830

Retour mâts & gréementsRetour menu accueil

Le gréement

Bien que tous ces "cordages" peuvent en rebouter plus d'un par leur apparente complexité, une fois familiarisés avec les termes et leurs utilités, ils ne nous apparaissent plus aussi barbares.

Le gréement fixe ou dormant consiste dans l'ensemble des cordages qui assurent la fixité de la mâture, sollicité par son poids et la puissance du vent dans la voilure mais surtout par les efforts intenses provoqués par le roulis et le tangage.

Les espars et les manoeuvres assurent le maintient des supports des voiles (vergues, bômes...) et l'orientation de celles-ci en fonction de la provenance du vent.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Le gréement fixe ou dormant
Espars et manoeuvres courantes