Retour types de voiles
Retour menu accueil

 

La voile latine, largement utilisée en Méditérranée, est de forme triangulaire, enverguée sur une longue antenne hissée par son milieu d'un côté du mât. Si le vent vient du bord opposé, la voile se gonfle parfaitement sans appuyer sur le mât, on dit qu'elle sera à "bonne main". Sur l'autre bord, elle sera à "mauvaise main". Malgré cela, la voile a d'excellentes performances. Son point d'armure est réglable vers l'avant ou l'arrière grâce à deux bras : le davant et l'orse poupe. Cela permet, en y ajoutant l'écoute, de contrôler sa position et sa forme à toutes les allures.

Le foc de Polacre présente l'avantage de soulager le bateau du poids important que représentait le mât de trinquet si près de l'étrave. C'est aussi la cause de la disparition des gréements à deux mâts (mât de Mestre et mât de Trinquet), au profit du gréement à mât unique, exception du Léman.

 

Barque à voile latine Tartane Felouque Chebec, Pinque Cochère du Léman

 

Noms des voiles
1 - Mestre 3 - Voile de Polacre sur mât de trinquet
2 - Foc de Polacre 4 - Mitjana